LE TRAKEHNER
                 Carino                                        Peron under Michelle Gibson                            Abdullah under Conrad Homfeld

<<Le plus ancien et le plus noble des 'warmblood' allemands, élevé pour selle depuis 250 ans.>>

1. But de l'évelage: <<Créer un cheval polyvalent de haute qualité destiné aux compétitions de dressage, de saut d'obstacles et de concours complet>>.Utilisé aussi pour le harnais. A l'origine, le cheval de cavalerie le plus réputé au monde.

2. Type:  Mesurant généralement entre 16 et 17 mains, il combine l'ossature et le substance puissantes, le bon charactère, le calme, la beauté du trot et la puissance de saut du warmblood à l'élégance, à la sensibilité et au galop du pur-sang et finalement, à la beauté de la tête, à la santé et à l'endurance de l'arabe.

3. Trakehnen, Prusse orientale, 1732-1945: Le Haras national allemand de Prusse orientale a été fondé en 1732 par le roi Frédéric Guillaume 1er à l'aide des meilleurs chevaux des écuries royales. S'étendant sur 26,000 acres, il comptait 40 étalons et 500 juments poulinières; les étalons reproducteurs produits à Trakehnen et appartenant aux haras d'État servaient annuellement quelque 30,000 juments de sang élevés par les fermiers de Prusse orientale;  il se vendait chaque année jusqu'à 20,000 chevaux dans le cinq continents, destinés à la cavalerie, au sport ou à la reproduction. La marque en forme de bois d'élan est utilisée depuis 1787.

4. L'<<exode>> de 1945:  Lorsque les troupes soviétiques envahirent la Prusse orientale, les femmes, les enfants et les vieillards qui y vivaient encore attelèrent leur meilleus trakehners à leurs charrettes et fuirent vers l'ouest. Ce fut le début d'un exode de 1,000 km, effectué par des températures de -20°C, les juments en gestation avancée, sans fers, demeurant attelées nuit et jour avec très peu de nourriture et virtuellment acun abri. Cerné finalement sur les rives de la Baltique gelée, le groupe se lança sur la glace traitesse, pourchassé par les chasseurs-bombardiers soviétiques. Seuls quelque 800 trakehners de sang pur survécurent à ce test d'endurance, le plus ardu de tous les temps, pour relancer la race en Allemagne de l'Ouest.

5. Les associations d'élevage du trakehner se répandent dans le monde entier après 1945: Le <<Verband>> allemand du trakehner compte aujourd'hui environ 300 étalons approuvés, 4000 juments poulinières et 2,200 éleveurs. Il existe des sociétés florissantes d'élevage du trakehner, affiliées au Vervand et applicant ses règlements, dans la plupart des pays d'Europe, en Amérique du Nord (l'Association américaine du trakehner y constitue le plus gros élevage de warmblood, avec 140 étalons approuvés et 1,000 juments de sang) en Australie et en Nouvelle-Zélande. Les  trakehner sont aussie élevés en Union soviétique, au Mexique, en Amérique du Sud et en Afrique.

6. Systeme d'élevage:  Déjà, en Prusse orientale, l'évelage du trakehner avait été le pionnier dans la sélection et les tests de performance des étalons (seuls 2% des poulains étaient approuvés) et des juments, l'évaluation des produits et les ventes aux encherès des chevaux de selle et du cheptel d'élevage. Le prix de vente est habituellement le plus élevé pour les warmblood en Allemagne (1990/91: étalons de 2 ans et demi, moyenne 50,000 $ Can.,max 161,000 $; juments, moyenne 14,000 $, max 29,000 $; jeunes chevaux, moyenne 28,000 $, max 98,000 $) Livre d'origine de la race <<fermé>>, seuls quelques pur-sang ou arabe éprouvés sont acceptés.
7. Influence sur les autres races:  Le trakehner est utilisé dans toutes les autres races allemandes (la moitié des juments poulinières présentées aux championnats en Allemagne possèdent du sang  trakehner). Il est à l'origine des principales lignées d'étalons (telles les lignées A, S, T, L de Hanovre);  il en est de même pour le warmblood hollandais, danois, suisse et suédois, et il a même été introduit  récemment dans le Selle français.

8. Le trakehner dans le sport international:  Depuis 1920, de nombreux trakehners ont remporté des médailles d'or olympiques, tels Nurmi, Kronos, Ultimo, Hirtentraum, Pepel et Lauriston. Au nombres des champions récents, on compte, dans  le saut d'obstacles, Abdullah, médaille d'or et d'argent au JO de Los Angeles, champion de la coupe du monde, champion du monde, Livius, médaille de bronze aux championnats d'Europe, médaille d'or aux Jeux panaméricains, membre de l'equipe américaine a Los Angeles; parmi les chasseurs, les champions nationaux des État- Unis Gabriel, Home by Dark, Schoenfelder; dans les concours complet, Amiego, médaille de bronze individuel aux Jeux panaméricains; et en dressage, Dikson, médaille de bronze individuel en coupe du monde 1990, médaille d'argent individuel aux championnats du monde de 1990.

9.  Top Canadian Trakehners: Falko by Koree (ATCO Cup)  Grand Prix jumper,
Dressage: Heidekönig  by Pikör, Prix St. George; Galen by  Gero
Prix St. George & Intermediare I; Anaconda by Condus Prix St George & Intermediare I; Talisman  by Wermiszel Prix St George, Canadian Trakehners; Hy-Tec by Dobosz, Grand Prix
 

10. Société canadienne des chevaux trakehner:
Fondée en 1974, affiliée au ministère de l'Agriculture et au Bureau national de l'enregistrement des animaux, à Ottawa, en 1975. Le bois d'élan accompangné de la lettre C a été reconnu comme marque de commerce en 1986.
La division du Québec a été enregistrée auprès d'Agriculture Québec (M.A.P.A.Q.) en 1990.

Société Canadienne des Chevaux de Trakehner: P.O.Box 6009, New Hamburg, ON, N3A 2K6, Phone/Fax 519- 662-3209, e-mail cantrakhsivh@golden.net, Website: www.cantrak.on.ca (Ingrid von Hausen, Registrar/Secretary)

Division du Québec: 1271, chemin St. Louis, Saint-Lazare, Qué., J0P 1V0, (Horst Kempter) Phone:450-455-3279;  Fax:450-424-5828;  e-mail: connie@rappenhof.qc.ca

Trakehners de première volée maintenant:
Trakehners at top level now:

Dressage: Biotop (Dr. Klimke , Ingrid Klimke), Partout (Anke van Grunsven), reserve silver team Atlanta/ réserve équipe argent Atlanta, Peron (Michelle Gibson), bronze medal Atlanta/ médaille de bronze Atlanta, Saint Cloud (Karin Rehbein), Renaissance Fleur (Monica Theodorescu), Friedensfuerst (Nicole Uphoff), Merlin (Caroline Hatlapa), Atlanta.

Jumping/Saut d'Obstacle: Almox Prints (A. Timoschenko/Elmar Gundel) 2 x Olympics/2 x Jeux Olympiques, Airbourne Monticello (Rodrigo Pessoa),  Waitaki (Holger Hetzel).

Eventing/Concours Complet: Jaegermeister II (Andrew Nicholson), bronze medal Atlanta/ médaille de bronze Atlanta, Boettchers Longchamps (Marina Loheit), Sidney; White Girl (Peter Thomsen), [Windfall (Ingrid Klimke)],  Sidney; Barolo TSF & Fontainbleau (Andreas Dibowski), Larissa (Bruce Mandeville, CAN) sucessful in Sidney/ avec succés au J.O. Sidney.

Driving/Attelage: four black Trakehners (Karen Bassett)
 bronze medal World Championships 96/médaille de bronze 96.


THE TRAKEHNER HORSE / LE TRAKEHNER

In Showjumping Abby Lane (teamrider Jill Henselwood), winner of Spruce Meadows Preliminary and of Grand Prix at Capital Classic Ottawa '91, in dressage Tiempo, Ntl. Grand Prix Bronze '88, Etcetera, Advanced Silver '87, new stars Alibi and Kronjuwel (Olympic Medalist Ashley Munro), Gold and Silver medal PanAm Games Cuba 1991; in eventing Harlequin, 3DE champion Interm. '88 and Amethyst, 3DE champion Interm. '89; in the showring Best of Times (Gov. General's Cup and Lt. Gov'sCup Royal Winter Fair TO) and Mentor (Lt. Gov's Cup Vancouver R.S.).Eventing star Larissa by Target/Lagune by Hemingway bred and owned by  F. Hollenbach, ridden by Bruce Mandeville.

Top Canadian Trakehners: Falko by Koree Grand Prix jumper, Dressage: Heidekonig by Pikör, Prix St. George, Galen by Gero
 Prix St. George & Intermediare I, Anaconda by Condus Prix St George & Intermediare I, Talisman  by Wermiszel Prix St George,

Champions nationaux trakehners du Canada:  au saut d'obstacles, Abby Lane (Jill Henselwood), gagnant de l'épreuve préliminaire de Spruce Meadows et du Grand Prix de la Classique d'Ottawa 1991; en dressage, Tiempo, médaille de bronze, Grand Prix 1998, Etcetera, médaille d'argent niveau avancé 1998, ansi que les nouvelles étoiles Alibi (Jill Irving) et Kronjuwel (medaillée olympique Ashley Munro) médaille d'or et d'argent aux Jeux panaméricains de 1991; en concours complet, Harlequin, champion interm. 3J 1988 et Amethyst, champion interm. 3J 1989; et dans l'arène d'exposition, Best of Times (Coupe du gouverneur général et Coupe du Lieutenant-gouverneur à la Foire royale d'hiver de Toronto) et Mentor (Coupe du lieutenant-gouverneur a l'exposition royale de Vancouver).

        *    Haut    *    Accueil    *    Home    *